C'est un peu tôt pour en parler mais on en approche à grand pas .. Je ne résiste pas à remettre ce texte d'un des premiers Noël en famille à 4, écrit en décembre 2006.


Ca ne vous a pas échappé, je suppose, c’est bientôt Noël.. (sauf si vous vivez au fin fond de la Papaousie .. mais dans ce cas, vous ne seriez pas en train de lire stupidement ce texte alors que l’eau du puits n’a pas été encore tirée)

Noël et son cortège de stress, de bousculade, de précipitation.. Noël et les listes à n’en plus finir, le cadeau pour le Fiton introuvable, le dernier invité qui s’ajoute à table alors que tout est bouclé, le présent de l’oncle Germain (et pas le cousin) qui a absolument tout et ne s’intéresse à rien (quel lourdaud cet oncle Germain pensez-vous chaque année), les cartes à écrire qui resteront lamentablement non écrites, etc ….

Et bien placez vous à environ un mètre du sol .. (non pas tout de suite sinon vous ne pourrez plus lire) et vous verrez  Noël tout à fait différemment ..

Noël dans les yeux de Fiton.. (car on a tous un Fiton qui sommeille en nous) ..
Noël au fil du mois de décembre…

Les illuminations  tout d’abord, installées de plus en plus précocement  (dans quelques années, je suis sure qu’elles rivaliseront avec l’éclosion des premiers bourgeons)  trois boules (dont une qui grésille pitoyablement de vieillesse), deux guirlandes pour notre village .. vos jeunes damoiseaux en reste époustouflés d'admiration devant ce décor quasi princier.

Le sapin .. une découverte pour Fiton ..enfin l’achat du sapin plutôt. A faire de bon matin,  un dimanche de préférence.. entre hommes. Oui c’est une mission d’hommes, on ne peut concevoir ça différemment. Le dit fils, s’attendant certainement à une forêt de beaux sapins enneigés, taillés à la hache par son bûcheron de père, reste perplexe devant l’enfilade de sapins emmaillotés dans leurs filets et chuchote à l’oreille de son héros un conseil « ne prends pas ceux-là, papa, ils sont plein de toiles d’araignées… »

L’arbre majestueux arrive enfin (toujours de très bon matin) dans sa demeure d’adoption. Papa Bûcheron et son fils entreprennent de l’installer, pendant que Tout Petit Fiton, trop jeune pour être convié aux festivités, s’étonne de cette énorme chose dans le salon.

- Va me chercher le pied du sapin, Fiton, s’il te plait
- Ben il est là, banane, le pied.. il est attaché au sapin…

Fiton ne connaît pas encore le vocabulaire du chasseur de sapin le dimanche matin.. il ne connaît non plus encore très bien le respect de ses ascendants d’ailleurs ..

La ronde des boules et des guirlandes autour du sapin commence alors dans une joyeuse musique nasillarde de guirlandes électriques..
Vous vous délectez d’ajouter la touche finale en dispersant de longs filaments d’argent qui scintillent dans une danse sans fin .. vous jugez le résultat magnifique (en étant très honnête) et quêtez l’approbation de Fiton.

« oh oui maman, on dirait que le sapin fait des beaux cacas.. »

Décidément les métaphores de Fiton vous laisseront toujours songeuse ..

Vous vous félicitez du respect de Petit Fiton envers ce magnifique épineux… vous vous en mordez les doigts quand peu de temps après et sous vos yeux, le végétal tombe de toute sa splendeur, après une tentative d’escalade de votre mini progéniture (qui décidément n’en loupe pas une).. Résonne alors le bruit cristallin, en rythme avec la musique de guirlande, de milles petites boules soigneusement accrochées avec patience et minutie.

Sapin mis, il ne reste plus maintenant qu’à attendre le fameux gros bonhomme à la barbe blanche .. et à courir partout pour trouver …

… le cadeau introuvable du Fiton , le dernier invité qui s’ajoute à table alors que tout est bouclé, le présent de l’oncle Germain (et pas le cousin) qui a absolument tout et ne s’intéresse à rien (quel lourdaud cet oncle Germain pensez-vous chaque année), les cartes à écrire qui resteront lamentablement non écrites, etc ….

 

Alors n'oubliez pas .. lorsque vous piafferez d'impatience dans une file d'attente parmi d'autres milliers de gens qui piafferont d'impatience... n'oubliez pas de vous mettre à un mètre du sol ..


C'est pour la magie de Noël ;-))